Trois parcs argentins à découvrir lors d’un séjour en Amérique latine

L’Argentine est l’un des pays d’Amérique du Sud qui fascine les globe-trotters par sa biodiversité exceptionnelle et ses paysages envoûtants. Cette contrée est une destination de rêve pour faire de l’écotourisme. En effet, elle pullule de site remarquable où les amoureux de la nature auront l’occasion de vivre des aventures inédites et se dépayser. L’un des endroits à découvrir dans ce territoire est le parc national Nahuel Huapi. Cette aire protégée d’une superficie d’environ 7 172 km² est localisé dans la province de Río Negro, près de la ville de San Carlos de Bariloche.

Depuis 2007, il fait partie intégrante de la réserve de biosphère Andino Norpatagonica. Dans ce lieu, les vacanciers peuvent faire une promenade en bateau sur le lac Nahuel Huapi. Cette balade leur donnera la chance d’explorer les nombreux îlots de cette étendue d’eau. Les routards ont également la possibilité de faire un trek sur les sentiers de randonnée de ce havre de paix. Cette activité leur offrira l’occasion d’admirer diverses espèces d’oiseaux et de mammifères comme le jaguar, le chat des pampas, le goéland et le cauquén. Par ailleurs, une escapade dans ce parc est une opportunité pour les passionnés de sport d’hiver de skier sur les pistes du Cerro Catedral.

Esteros del Ibéra, une réserve fascinante d’Argentine

Un voyage en Argentine est une aubaine pour les amoureux de la nature de s’aventurer dans les Esteros del Iberá. Ce site, s’entendant entre 15 000 et 25 000 km², est constitué d’un immense réseau d’étang et de marécage. Elle est considérée comme la seconde plus grande zone humide du continent américain. Elle est située au nord-est du pays, dans la province de Corrientes. Pas moins de 12 000 km² de ce lieu a été classé en tant que réserve naturelle en 1982. Cela a permis à plusieurs mammifères en voie disparition de prospérer en toute sécurité.

Dans cette aire protégée, les botanistes en herbe apercevront de nombreuses variétés de plantes, à l’exemple de l’ortie aquatique, de la jacinthe d’eau, du flamboyant bleu, du trithrinax campestris et du lys. Les amateurs de safari, quant à eux pourront photographier diverses espèces d’animaux, à l’instar du caïman, de l’ibis à face blanche, de la raie d’eau douce et du cerf des marais. Mis à part la faune et la flore, les vacanciers qui s’aventurent dans les Esteros del Ibéra auront la chance de voir des gauchos avec leurs bétails et des Guaranis. Ces deniers sont les descendants des premiers habitants de cet endroit.

Tierra del Fuego, un parc remarquable d’Argentine

Un circuit en Argentine est une opportunité pour les passionnés d’écotourisme de visiter la réserve la plus australe du territoire, le parc national Tierra del Fuego. Cette aire protégée d’une superficie de 630 km² se trouve à l’ouest de la ville d’Ushuaïa, dans la province de Terre de Feu, Antarctique et Îles de l’Atlantique Sud. Elle accueille, tous les ans, près de 260 000 visiteurs. Elle abrite plusieurs variétés de plantes telles que le hêtre de Magellan, le groseillier de Magellan, la camarine rouge et le notro. Dans ce site, les amateurs de randonnée peuvent se promener sur des sentiers parfaitement balisés et aménager comme Pampa Alta, Cerro Guanaco, Costera et Mirador Lapataia.

Ces pistes permettront aux routards de profiter des magnifiques paysages de ce havre de paix. Les amoureux de la nature ont aussi la possibilité de photographier de nombreuses espèces de mammifères et d’oiseaux, à l’exemple du renard de Magellan, de la loutre du Chili, du canard à queue pointue et de l’huîtrier de Garnot. En outre, une escapade à Tierra del Fuego est une occasion pour les estivants de monter dans le célèbre « Train du bout du monde ». Cette locomotive relie le parc à la métropole d’Ushuaïa.

 

Vous aimerez également