Covid : peut-on voyager ?

La forte contagiosité et la propagation du coronavirus affectent grandement le tourisme. En effet, chaque pays veut protéger ses habitants. Ainsi, les restrictions de voyage contraignent les déplacements d’un pays à un autre. Des exceptions sont tout de même constatées. Voici ce qu’il faut savoir avant de voyager durant ces périodes de crise sanitaire.

Voyager dans le territoire européen

Pour ceux qui envisagent de voyager en Europe, la Bulgarie, le Portugal, la Suède, la Lituanie, la Roumanie, et la Serbie sont accessibles aux touristes. À ce même titre, il y a la Macédoine du Nord et l’Albanie. En ce qui concerne la Suisse, elle pose une restriction aux personnes venant de la Polynésie. Dans les autres pays, les règles sont strictes : les frontières sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

Dans la plupart des pays de l’Europe, un test PCR négatif est fortement exigé. Pour le cas de la Grèce, par exemple, une mise en quarantaine est obligatoire. D’autres pays comme l’Irlande, la Norvège, et le Royaume-Uni imposent une mise en quarantaine pendant une durée variable accompagnée d’un test de dépistage avant le départ et à l’arrivée. Les mesures sont d’autant plus strictes lorsque les voyageurs sont issus des pays à risques, comme la France.

Outre les mesures précitées, certains pays exigent que les voyageurs remplissent un formulaire en ligne. Cela se fait avant le départ pour le pays de destination et à l’arrivée sur les lieux.

Voyager vers une destination intercontinentale

Il n’y a pas beaucoup de pays en dehors du territoire européen qui autorise l’entrée de voyageurs provenant de France ou de pays du même continent. Mise à part la fermeture des frontières, les tests de dépistages et d’autres mesures sanitaires sont appliqués de manière systématique pour éviter l’entrée de nouveaux cas dans ces pays. Les formalités peuvent différer d’un pays à un autre, il convient donc de s’informer avant de s’embarquer dans toute destination.

En Afrique, seule la Tanzanie n’exige pas de test PCR. Par contre, les autres pays sont formels sur ladite mesure. Il peut s’accompagner d’auto-isolement ou de mise en quarantaine. Pour le cas de l’Asie, et des pays du Moyen-Orient, le test PCR est imposé, en plus d’un isolement de durée allant de 7 à 14 jours selon la localité. Exceptionnellement au Cambodge, une caution de 2000 $ est imposée.

Pour ce qui est des pays américains, le test PCR n’est pas obligatoire pour ceux qui veulent voyager en République dominicaine, au Mexique ou en Jamaïque. Par contre, il est exigé dans les autres pays. Pour le cas des Bahamas, avoir une bonne mutuelle santé ou une assurance Covid est même requise. Au Chili et au Pérou, un isolement de, respectivement, 10 et 14 jours doit être réalisé.

Il est à préciser que dans les pays de fort potentiel touristique, l’entrée sur le territoire est formellement interdite. C’est le cas des États-Unis, du Canada, de l’Inde et du Japon. On mentionne également l’Australie et l’Argentine.

D’une manière générale, la situation sanitaire de chaque pays change dans le temps. Il est donc recommandé de suivre de près l’actualité pour connaître l’évolution de la maladie et des formalités sanitaires.

Vous aimerez également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.